5 conseils pour arrêter de se plaindre

Le cancer qui ronge l’individu, ce sont ses peurs, les pensées négatives qui le bloquent. Qui provoquent pessimisme et blocages, l’empêchant de vraiment être en contrôle de sa vie.

Je ne répéterais jamais assez que la qualité de ta vie dépend de la qualité de tes émotions. Et évidemment tout commence par le fait de sortir d’un positionnement de victime.

Voici donc 5 conseils pour arrêter de se plaindre

1. Si le verre est à moitié vide… il est aussi à moitié plein

Dans la vie, tout est question de perspective. De manière de voir les choses. Si les sociétés les plus riches aujourd’hui ont été créées en temps de crise, c’est parce qu’au fond de nous, on est capable de voir du positif dans ce qui semble être insurmontable.

On a tendance à se trouver des excuses. Mais chaque challenge est une opportunité. De se prouver qui on est. De mettre en exergue ses réelles capacités. Il y a toujours quelque chose à apprendre d’une situation difficile. Et en prendre conscience est une clé pour arrêter de se plaindre.

2. Considérer l’échec pour ce qu’il est

On a tous peur de ne pas réussir ce qu’on entreprend… et bien on ne devrait pas. Parce que l’échec est tout sauf une preuve d’un manque de talent ou de capacités. C’est la lanterne qui éclaire ton chemin.

C’est le professeur qui t’apprend, qui te montre quelles solutions ne fonctionnent pas. Échouer au final, c’est se rapprocher de la réussite. C’est aussi simple que ça.

3. Relativiser en étudiant son environnement

On se plaint parce qu’on regarde autour de nous les gens qui ont plus. Et notamment ceux qui selon nous, ne méritent pas tout ce qu’ils ont. Par contre, on oublie la chance qu’on a de pouvoir manger à sa faim.

D’avoir un toit au dessus de notre tête. Un lit dans lequel dormir. Un compte en banque. Et de l’argent qui tombe dessus tous les mois. La comparaison rend toujours amer. Et parfois, elle permet d’ouvrir les yeux. Le choix est entre tes mains !

4. Comprendre qu’il n’est jamais trop tard pour changer sa vie

Si l’on est négatif, c’est aussi parce qu’on oublie un principe fondamental : celui qui veut qu’autour de nous se trouvent des opportunités. Que chacun de nos choix peut changer notre vie.

Pour arrêter de se plaindre, il convient de comprendre qu’une situation n’est jamais figée. À condition d’être ouvert d’esprit et de vraiment chercher à s’en sortir (ce qui n’est finalement pas le cas quand on est dans la complainte), on trouvera un moyen.

Nous apprenons sans cesse. La vie est en mouvement. Alors pourquoi se focaliser sur l’épreuve quand les clés de sa résolution sont là, à portée de main ?

5. La fierté vient de la réalisation

Un autre principe tout simple peut aider à arrêter de se plaindre. Celui de s’appuyer sur ses victoire du passées. Et de réaliser qu’on a toujours été apte à retomber sur ses pieds. À s’adapter.

On en dégagera une certaine fierté. Et clairement, cela mettra une meilleure dynamique en place. Se plaindre n’apporte rien. Ni à toi, ni aux gens qui t’entourent. Tu n’amélioreras ton image qu’en partant en quête de solutions.

Et cet état d’esprit est toujours décisif pour lancer un cercle vertueux d’accomplissements !