Comment vivre heureux : l’éternelle question qui nous hante  

Article invité rédigé par Jean-Baptiste Marsille du site Jbmarsille.com

Le débat dure depuis des années. Des siècles. Des millénaires. Comment vivre heureux ? Quels sont les objectifs qu’on devrait se fixer ? Quelles forces déployer pour finalement les atteindre ? Et que se passe-t-il ensuite ?

La question est aussi passionnante que celles qui entourent la création de l’univers. Et les réponses sont multiples. Pourquoi ? Car chacun d’entre nous a une vision très différente, puisque totalement personnelle du bonheur.

Le vrai sujet, le vrai questionnement se situe autour de l’expérience que l’on fait du bonheur. « Vivre heureux » c’est vivre avec son propre regard. Ses valeurs. Ses envies. Ses désirs.

Aller dans le sens de son développement personnel. S’accorder la confiance qu’on mérite et surtout… comprendre qu’il suffit de le décider, pour mener une vie épanouie.

Le bonheur, c’est un instant que personne ne peut nous retirer

Un sourire, un moment avec sa famille, un baiser, un coucher de soleil, un dîner succulent, une victoire sportive… voilà ce que j’appelle le bonheur.  Tout du moins si l’on s’accorde le droit de penser à ces faits comme des réalités à part entière.

Pour vivre heureux, il faut être capable d’apprécier l’instant présent. De mettre entre parenthèses le poids du regard de l’autre et pendant quelques minutes, savourer ce qui nous arrive.

Être heureux, ce n’est pas accéder à une position de pouvoir. Gagner beaucoup d’argent ou avoir beaucoup d’amis. Si cela est agréable, les questions, les doutes et les peurs ne s’envolent pas pour autant.

Non, pour vivre heureux, il faut simplement reconnaître le plaisir où il se trouve. Demain est incertain, alors autant accorder toute sa valeur au motif de satisfaction dont on fait l’expérience.

Vivre heureux en suivant la philosophie de la simplicité

Ce dont on s’aperçoit quand on traverse une période de trouble, c’est que la négativité impacte toutes les cellules de notre corps. Tous les domaines de notre vie. On parle même de « loi des séries ».

Personnellement, je crois en l’instauration d’un cercle vertueux. En s’intéressant aux opportunités qui sont partout présentes dans notre environnement, en décidant d’adopter l’ouverture d’esprit et de prendre la vie avec le sourire, tout se déroule plus simplement.

Notre état d’esprit influence la manière dont nous voyons les choses. Il permet donc d’ignorer ou au contraire de surligner le bonheur.

Et quand on sait que derrière chaque choix que nous faisons, du plus important au plus minime se trouve une occasion de changer sa vie… alors on comprend que pour vivre heureux, il suffit de le vouloir.

D’adopter une vision dynamique de sa propre vie. De décider d’aller de l’avant et de vivre à fond chacune des expériences que nous avons la chance de faire.

Essayez. Soyez heureux. C’est plus simple qu’il n’y parait !

Jean-Baptiste Marsille