Comment réussir dans la vie ?

Comme tu peux l’imaginer, voilà ici une question qui revient sans cesse. Souvent. Et dont la réponse est plus surprenante que celle à laquelle tu peux t’attendre.

Pourquoi ? Parce que tu penses peut-être en termes financiers. Ou en tout cas stratégiques. Celui qui pose ce genre de question veut un plan. Une méthode.

Mais le plus important, la signification d’une telle interrogation, c’est ce qui se cache derrière. C’est quelque chose de plus profond… une chose à laquelle en réalité, TU dois répondre !

Comment réussir dans la vie VS comment réussir TA vie ?

Nous sommes tous différents. Tous extraordinaires. Nous avons des habilités, des envies, de motivations, des objectifs différents.

Pour réussir ta vie, tu ne devras pas t’y prendre de la même manière que ton voisin pour réussir la sienne.

Ce que tu dois comprendre, c’est que le panel d’efforts à faire et de stratégies à utiliser dépend en réalité de tes objectifs. De ta manière de percevoir le monde. De ce que tu attends. Et finalement, de qui tu es.

Réussir dans la vie : cela veut tout et rien dire

Outre les objectifs qui animent l’individu, nous sommes des êtres construits. Influencés. Par notre éducation. Par notre environnement aussi. Tu as donc, comme tout autre individu, un système de valeurs.

Et la définition de l’expression réussir dans la vie évolue en fonction de ces dernières. Peut-être recherches-tu la richesse en priorité. Ou l’amour. Ou la vie de famille. Ou la tranquillité.

Il n’existe pas un bonheur. Une réussite. Il en existe autant que d’individus.

Alors pour comprendre comment réussir dans la vie, il faut comprendre ce qu’on veut vraiment et suivre ces valeurs qui nous animent. L’argent n’est important que pour celui qui lui accorde de l’importance.

La seule chose sur laquelle tout individu s’accordera, c’est sur le fait que pour réussir, il faille faire des efforts. Entretenir une motivation solide.

Concevoir un plan d’action détaillé. Et ne jamais lâcher. Car on ne sait jamais vraiment à quelle distance de ce qu’on appelle le succès on se trouve…

Comment réussir sa vie avec bonheur ?

Se demander ce genre de choses, c’est déjà chercher un chemin, une voie pour avancer. Et en ce sens, c’est une très bonne chose. Ce que je remarque avec le temps et l’expérience, c’est que la notion de bonheur est entourée de mystère. Comme si on ne voulait pas la comprendre et que s’en approcher était dangereux.

Qu’en est-il de ton bonheur ? Est-il caché par un écran de fumée ? Est-il difficile à définir ? Pour réussir sa vie, c’est évidemment sur les notions de désir et d’objectifs qu’il faut se pencher… mais sans oublier la spécificité qui fait qui tu es.

Réussir sa vie avec bonheur : un état d’esprit avant tout

Fais un test. Couche-toi ce soir en te persuadant que tu es heureux. Que tout va bien dans ta vie. Que les obstacles que tu as face à toi sont des éléments que tu ne dois pas craindre, car ils vont te permettre de mettre en valeur ton potentiel, ta force intérieure.

Endors-toi avec cette conviction. En te levant demain matin, décide de passer une bonne journée. D’aborder ce nouveau cycle avec le sourire. Reste calme et ouvert. Pour toi et envers les autres. Montre ta joie de vivre aux gens qui t’entourent.

Et à la fin de la journée, fais le bilan. De tes expériences. De tes relations. De ton état esprit. Et tu verras que de réussir sa vie avec bonheur commence par une décision : celle d’être heureux et d’en faire une manière de vivre.

Que veux-TU ?

Ce qui importe, ce n’est pas de répondre aux canons de ce que la télévision ou ton environnement. Il n’existe pas une réussite. Il n’existe pas un objectif. Il n’y a que ce que tu veux au fond de toi. Tes valeurs, tes désirs et ce que tu fais pour les suivre.

Réussir sa vie avec bonheur, c’est tout simplement suivre SON idéal, pas celui des autres. Et si cela te paraît évident en me lisant… c’est pourtant quelque chose qu’on gagne à se répéter tant les influences autour de nous sont nombreuses et nous poussent parfois à nous fourvoyer.

Comment réussir dans la vie ?

Le sujet est vaste, la pression énorme, le questionnement incessant. Quand on se demande comment réussir dans la vie, les images fusent, les peurs aussi. La réussite, elle semble parfois entrer dans un cadre. Découler d’une image toute faite.

Laisse-moi deviner, quand on te parle de succès, tu vois :

  • Une famille
  • Une grande maison
  • Un gros chien
  • Une grosse voiture
  • Un compte en banque bien garni

Mais qu’en est-il de TES rêves ? Serais-tu prêt(e) à les sacrifier pour satisfaire à un cliché imposé par notre société ?

Réussir dans la vie VS réussir TA vie

Si nous avons tous des rêves de grandeur, cette dernière ne peut avoir pour nous la même signification. Nous sommes tous différents. Plaisir, joie et accomplissement dépendent donc de facteurs qui nous sont propres.

Lequel des deux individus suivants réussit sa vie selon toi :

  • Le trader qui gagne des millions, mais vit dans le stress, la solitude, le culte de l’image et est incapable de fonder une famille
  • L’ancien banquier qui a quitté son environnement pour aller s’installer à l’autre bout du monde et fabriquer des statuettes en bois ?

Le bonheur ne dépend pas de l’argent. Il découle de la capacité à faire correspondre son quotidien avec son rêve, son envie la plus folle. Pour certains, la vie de trader correspond à l’image de la réussite. Pour d’autres, c’est le fait de partir loin.

Avant de te demander « comment réussir dans la vie » tu devrais te demander exactement ce que tu VEUX faire de TA vie.

Réussir dans la vie : tu es le seul juge

La réussite est toujours évaluée par autrui. Mais dans les faits, personne n’a de légitimité à juger ton expérience. Il n’est pas nécessaire d’avoir une existence complètement marginale pour être heureux.

Un salarié, marié et père de deux enfants peut avoir dans sa vie plus de motifs de satisfaction qu’un riche propriétaire terrien ou qu’un entrepreneur brassant des millions.

Ce qui compte, pour réussir dans la vie, c’est d’être capable de se regarder dans le miroir et de se dire que tous les jours, on se construit en suivant ses désirs et pas ceux des autres.

Alors je te retourne la question : comment penses-tu qu’il soit possible de réussir dans la vie ? Toi et toi seul a la réponse. N’oublie jamais cela.

Comment réussir sa vie après un divorce ?

Dans une société où l’image est le garant de la crédibilité et de la légitimité, la séparation amoureuse est vécue comme un échec. Elle est considérée comme une preuve de notre incapacité à être heureux. À rendre l’autre heureux. Alors, comment remonter la pente ?

L’échec, c’est quelque chose qui pèse. Car il s’accompagne d’un regard pesant. D’un jugement difficile à porter. D’ailleurs, si tu écoutes autour de toi, tu verras que le mot échec (ou réussite) revient bien plus souvent que le mot expérience.

Mais qui t’empêche de changer ton point de vue ? De t’affranchir des pressions de ton environnement ? Personne. Et bien heureusement, car c’est comme cela qu’on s’y prend pour réussir sa vie après un divorce.

De l’échec à l’apprentissage

Une situation conflictuelle, difficile, n’est pas qu’une ombre sur le tableau de ta vie. C’est aussi une formidable opportunité de rebondir. Pour réussir sa vie après un divorce, il convient de faire preuve d’objectivité au moment d’analyser le chemin parcouru.

Tout dans cette relation n’a pas été négatif. Tu as appris des choses. Tu sais maintenant ce que tu veux et ce que tu ne veux plus dans un échange amoureux. Par définition, passer par une séparation redonne confiance en sa définition du partenaire idéal et provoque un sentiment de liberté important.

Et c’est cette lumière, ce positif qu’il ne faut pas oublier de faire peser dans la balance.

Le changement est une épreuve… pas un frein

Le changement est quelque chose qui fait peur. Car instinctivement, on se concentre sur ce qu’on perd plutôt que sur ce qu’on peut gagner. La sécurité, le confort, l’habitude, tout cela est remis en cause au moment de commencer une nouvelle vie.

Est-ce négatif pour autant ? Tu ne peux l’affirmer. Ce qui est certain, c’est que pour réussir sa vie après un divorce, il faut en assumer le désir. En elle-même, cette décision te fait passer d’une situation qui n’était plus vivable à quelque chose de nouveau.

C’est un chantier. Il y a du travail de reconstruction à faire. Mais n’est-ce pas ça aussi, la vie ? Les quelques mois qui suivent l’officialisation de la séparation marquent le début d’un deuil à opérer.

Et une fois celui-ci traversé, c’est vraiment une seconde existence qui débute. Avec ses hauts, ses bas mais aussi tout un lot de certitudes acquises sur le chemin. Grâce à cette relation finalement plus enrichissante qu’il n’y paraît.

Comment réussir sa vie de couple ?

Cette question on se la pose tous… au moment de vivre une séparation. Car soyons francs, c’est souvent quand il est trop tard qu’on commence à réfléchir aux comportements qu’on aurait du ou pu adopter pour éviter d’aller dans le mur.

Réussir sa vie de couple, c’est bien évidemment une nécessité après laquelle nous courrons tous. Et c’est aussi un défi du quotidien. Car bizarrement, quand on s’installe dans une relation, on s’aperçoit que l’on change, petit à petit. Que ce qu’on faisait avec plaisir et entrain pour séduire l’autre, on le considère comme une corvée avec le temps.

Tu le comprends, encore une fois, c’est en toi que tu trouveras les outils pour diffuser le bonheur et l’amour dans ton foyer.

Quelle perception as-tu de ton couple ?

Connais-tu la différence entre ton couple il y a 3 ans, au moment de rencontrer ton/ta partenaire, et ton couple aujourd’hui ? C’est l’habitude. L’habitude que vous avez l’un de l’autre. À force d’être ensemble, vous ne faites peut-être plus vraiment attention l’un à l’autre.

C’est en tout cas quelque chose qu’on dénote dans beaucoup de relations amoureuses. La routine devient un poids. Et une fois la passion passée, on commence à s’analyser sous l’angle de la méfiance. À penser d’abord à soi. À noter en l’autre ce qui nous énerve.

Comment éviter ça ? En y pensant tout simplement ! Demande-toi : comment considères-tu ton/ta partenaire ? Ferais-tu vraiment tout pour lui/elle ? À quoi ressemblerait ta vie sans lui/elle ?

Sortir de cette routine qui tue le couple

Pour réussir sa vie de couple, il faut faire des efforts. C’est d’une logique implacable. Si l’amour existe, il n’est pas toujours suffisant en tant que simple sentiment. Il doit être couplé à des preuves. À une volonté farouche de démontrer à l’autre qu’on tient à lui.

Quand as-tu pour la dernière fois concocté un repas surprise à l’élu(e) de ton cœur ? Quand lui as-tu acheté un bouquet de fleurs, juste pour le plaisir de voir un  sourire sur ses lèvres ? Quand l’as-tu invité(e) au restaurant sans aucune raison particulière plutôt que de rester devant un épisode de ta série préférée ? Quand avez eu des activités, des loisirs communs ?

Voilà les questions à te poser… les actions à prendre en considération et les sentiments à démontrer. Pour réussir sa vie de couple, il faut voir en l’autre un pilier, une force, une partie de soi. Et non pas un individu qui fait peser une pression sur nous.

Comment réussir sa vie de famille?

On choisit ses amis, mais on ne choisit pas sa famille… voilà qui illustre peut-être votre situation. Car soyons honnêtes, chaque famille a ses secrets, ses problèmes, ses difficultés relationnelles. Et dans bien des cas, une façade cache tout cela.

Ce qui est certain, c’est que la famille est une entité soudée au cœur de laquelle une lutte pour l’affirmation personnelle de chacun de ses membres existe. Ce n’est pas nécessairement conflictuel, Dieu merci. Et il existe des moyens pour que chacun y trouve son compte.

Mais je t’invite malgré tout à ne pas t’arrêter à l’image traditionnelle qui veut que le « sang » prime sur tout et doive faire primer tel ou tel membre de la famille sur un autre. La cohésion dépend des efforts de chacun. Pour réussir sa vie de famille, certaines valeurs doivent donc être respectées.

L’affirmation personnelle doit faire l’objet d’un dialogue

Il n’y a rien de pire qu’une communauté de personnes qui s’enferme dans l’illusion de la solitude. À partir du moment où chacun des membres d’une famille pense que le reste oeuvre contre lui, c’est le chaos qui règne.

Pour éviter cela, il est important de laisser la place au dialogue. Enfants et parents doivent pouvoir librement parler de leurs envies, de leurs besoins, de leurs peurs, de ce qui fonctionne et ne fonctionne pas.

La liberté de s’exprimer du fond de son cœur et le sentiment d’être soutenu, écouté, apprécié, sont des nécessités pour réussir sa vie de famille. Et cela passe par la communication et par le compromis (dans le cadre du raisonnable évidemment).

Respecter la diversité et cimenter le groupe familial

Les conflits naissent souvent d’une espèce de rigueur, d’un manque d’adaptabilité des règles qui existent dans une famille. Alors bien entendu, la discipline est nécessaire. Mais peut-être doit-elle s’adapter aux forces et faiblesses de chacun.

Mettre en valeur les membres de sa famille est un bon moyen de leur permettre de prendre confiance en eux, et dans le groupe en lui-même. N’hésitez pas à déléguer, à ne pas suivre cette image du chef de famille qui prend les décisions et qu’on suit sans oser prononcer un mot.

La reconnaissance permet de se faire une place dans sa famille

Pour réussir sa vie de famille, il faut que chacun se sente à sa place. Et pour cela, l’appréciation est nécessaire. Nous avons tous besoin qu’on remarque nos efforts. Qu’on vienne nous demander si on a besoin d’un coup de main, ou nous dire tout simplement qu’on nous aime.

La famille, c’est ce noyau qui doit être capable de donner amour et satisfaction à ses membres. Ayez une attitude positive pour votre famille. Ce n’est pas toujours facile. Mais nous oublions encore trop souvent de réfléchir en termes d’unité plutôt que d’entité…

Comment réussir sa vie sans argent ?

Si tu écoutes les membres de ton environnement, tu t’apercevras bien vite que tout le monde veut changer de vie. Ou tout du moins changer quelque chose. Et c’est logique. Nous voulons nous améliorer. Relever de nouveaux challenges. De nouveaux défis.

Pourtant, à partir de ce constat, on s’aperçoit que deux types de réflexes émergent :

– L’effectif passage à l’action
– Ou la tendance à se trouver des excuses

Ces choix sont antinomiques. Et nous sont proposés tous les jours. Lequel fais-tu?

Pour réussir sa vie sans argent, il faut avoir quelque chose d’autre : le courage d’être honnête envers soi même… et une envie de se prendre en main.

Réussir sa vie sans argent : de l’utopie à la réalité des faits

Si tu entends dans cette formulation devenir riche sans travailler ou faire d’efforts… je t’invite à passer ton chemin.

Je ne suis pas un magicien. Je ne veux pas te mentir. Et te mentir à toi-même ne sert à rien non plus.

Oui on peut réussir sa vie sans argent. Mais pas sans huile de coude. Et c’est la première chose à retenir pour développer l’état d’esprit qui changera ta vie.

Arrête de te cacher et trouve ta voie

Le manque de ressources financières est la première excuse que j’entends chez les gens qui abandonnent. Qui pensent leurs rêves trop grands. Impossibles à atteindre. Et puis en creusant, on s’aperçoit que ces gens n’ont pas mis toutes les chances de leur côté.

La plupart n’ont rien fait. Aucune recherche, aucune action. Ils sont restés au stade de la discussion et avant même de faire quoi que ce soit, misent sur leur échec… Mais comment réussir dans ces conditions ?

Tu sais, on peut monter une entreprise avec 1 euro. On peut bénéficier de conseils, de listes de contacts, de formations, de mécénat, d’aides matérielles ou financières gratuitement ou presque.

L’argent facilite les choses. Mais le succès repose sur l’effort. La planification. L’organisation. Et ce n’est pas l’apanage des gens aisés.

Pour réussir sa vie sans argent, il faut trouver le courage d’affronter ses peurs. De sourire au risque. Et de voir en ce dernier une formidable occasion de démontrer l’étendue de son potentiel !

Alors, qu’est-ce que tu attends ?

Comment réussir tout ce que l’on entreprend ?

Les gens s’intéressent malheureusement surtout aux résultats. Et pratiquement qu’aux résultats. Mais la vie, c’est aussi et surtout la bataille, le cheminement qui mène à la réussite. On me demande très souvent « comment réussir tout ce que l’on entreprend ». Mais celui qui prétend pouvoir répondre à cette question est un menteur.

Car l’échec fait partie de l’apprentissage. Et sans lui, nous ne serions rien. Nous ne serions pas capables d’apprécier la moindre réalisation.

La question que tu te poses est erronée. Elle démontre un manque de réalisme et de volonté. Personne ne réussit tout. Et c’est tant mieux !

Réussir tout ce que l’on entreprend VS créer une dynamique positive

Ce à quoi tu penses, c’est certainement ces trajectoires de vie qui de l’extérieur semblent vraiment étincelantes. Tu penses aux célébrités, des acteurs aux entrepreneurs à succès. Et tu ne vois que ce que tu veux voir. Que ce qu’on te montre. Autrement dit, la partie visible de l’iceberg.

Car derrière ces histoires de réussite, il y a des efforts. Des opportunités saisies. Des risques pris.

Les dynamiques positives n’en sont que le résultat. Alors oui, l’argent peut finir par travailler de lui-même… mais pas sans création de systèmes, de logiques d’investissement. Et finalement, d’une machinerie bien pensée.

Réussir tout ce que l’on entreprend : remettre les pieds sur terre et partir au combat

Il faut s’inspirer de mentors. De coachs. De gens qui réussissent. Mais pas non plus tomber dans la subjugation. Dans le culte de l’Homme sans réflexion. Tu as en toi des richesses incommensurables. Et tous les conseils qu’on peut te donner ne servent qu’à ouvrir le coffre dans lequel elles sont encore enfermées.

Tu dois rester réaliste et ne pas avaler de couleuvres. Il n’existe pas de solution miracle. Tu dois travailler, faire des efforts, affronter des obstacles. TU veux les surmonter plus facilement ? C’est la pratique qui t’y aidera. C’est l’apprentissage de ton domaine d’activité. La volonté de développer une véritable expertise, et rien d’autre.

Le secret pour « tout réussir », c’est de comprendre que même dans l’échec il y a du bon. Que le chemin en lui même est satisfaisant, enrichissant. Agréable. Formateur. Et une fois que tu vois ta vie de cette manière… les solutions semblent tout de suite beaucoup plus évidentes !

Comment réussir sa vie aux USA ?

Partir vivre à l’étranger n’est pas une décision qui ne se prend à la légère. Si s’expatrier demeure un fantasme pour les uns, d’autres ont su prendre leur courage à deux mains et sauter le pas. Mais voilà, entre choisir son pays d’accueil, organiser son départ et réussir sa vie d’expatrié, il est primordial de d’abord se poser la question fondamentale : pourquoi souhaitez-vous vivre à l’étranger ? Vous pouvez avoir des réponses multiples, mais qui ne seront pas forcément les bonnes. Aussi, avant d’opérer ce changement profond en quittant le territoire français pour vous construire une nouvelle vie au Etats-Unis, voici quelques pistes qui devraient vous aider à avoir un avenir meilleur.

Faire le point sur ses principales motivations

Jeune diplômé, nouveaux mariés ou simple homme d’affaires, beaucoup rêvent de quitter la France pour une vie meilleure à l’étranger. Pour les Français – ce qui est d’ailleurs le cas pour la plupart des Européens – les USA semblent être la terre promise. Toutefois, il ne suffit pas de tout plaquer pour s’assurer une vie de rêve. Avant même de concrétiser son projet, il est primordial de faire le point sur vos principales motivations à partir vivre aux Etats-Unis. L’intérêt de cette démarche est de comprendre ce qui vous manque ou ce qui bloque dans la vie que vous mener actuellement.

Alors que certains optent pour l’expatriation aux USA dans le cadre de leur carrière professionnelle, d’autres souhaitent tout simplement se lancer dans l’aventure en tentant leur chance dans un pays étranger. Demandez-vous également ce que les Etats-Unis peuvent avoir de plus qu’un autre pays en Asie, en Australie ou encore en Afrique. Il faut comprendre en effet que chaque pays, chaque ville présente ses atouts et ses inconvénients. Quoi qu’il en soit, prenez toujours le temps de visualiser la vie que vous rêvez de mener aux Etats-Unis, ce qui vous permet derrière de faire les démarches nécessaires pour atteindre votre visée, à savoir un cadre de vie plus intéressant, un travail mieux rémunéré, déménager pour être plus prêt de l’être cher…

Le mythe du « pays des opportunités »

Si les Etats-Unis sont réputés pour être le pays du « showbiz », ils n’en demeurent pas moins être le « pays des opportunités ». Il s’agit effectivement du marché le plus dynamique du monde, lui valant la dénomination de « l’Eldorado » français. Certes, le pays ouvre droit à de nombreuses  ouvertures, notamment pour les PME. Ce qui explique d’ailleurs la présence importante de structures françaises.  Mais attention, ces opportunités ne s’adressent pas à tous ceux souhaitant vivre une vie à l’américaine. Autrement dit, les USA ouvrent volontiers ses portes aux porteurs de projets. Si vous partez en ayant un projet en tête, comme lancer une entreprise pouvant répondre aux attentes du marché, vous avez ainsi toutes les chances de réussir votre vie aux Etats-Unis.

Par ailleurs, il faut savoir également que les entreprises américaines recrutent beaucoup également, qu’il s’avère toujours intéressant de tenter de se faire embaucher pour être certain de bien démarrer sa vie aux USA. Comme en France, les filières hôtellerie-restauration, grande distribution, tourisme, industrie, animation ou encore commerce recrutent tout au long de l’année. Outre les compétences requises, il est impératif cependant de parler couramment l’anglais. Toutefois, le français est aussi parlé par une minorité.

Entamer une phase de découverte

Maintenant que votre projet de vivre aux Etats-Unis commence à prendre forme, vous devez alors procéder à une phase de découverte. Cette étape est essentielle pour comprendre justement comment fonctionne la vie dans ce pays aux multiples facettes. Il est claire que les différences culturelles, linguistiques ou encore au niveau des relations humaines sont plus qu’évidentes entre la France et les Etats-Unis. D’où l’intérêt de la phase de découverte consistant justement de découvrir le mode de vie à l’américaine, aussi bien dans les grandes villes que dans les campagnes, les différents aspects de la langue, de même que la manière dont les locaux  perçoivent les étrangers.

Par la documentation, en allant chercher des informations sur Internet ou pourquoi en s’offrant un court séjour dans la ville d’accueil, il est important de faire le tour sur le nouveau mode de vie qui vous attend aux USA. Mieux comprendre les différences culturelles vous permet ainsi de peaufiner votre approche en tant qu’expatrié, en sachant que le pays compte une grande diversité ethnique ce qui permet quelque part de faciliter son intégration dans la société américaine. Bien que les USA soient considérés comme l’un des pays les plus riches du monde, de fortes inégalités sociales sont aussi observées.

L’adaptation à la clé d’une vie épanouie

Maintenant pour réussir concrètement sa vie aux Etats-Unis, le seul mot d’ordre est l’adaptation. En société comme en entreprise, il est crucial  d’adopter de nouvelles habitudes pour faciliter son intégration. Il faut savoir par exemple que les Américains sont des consommateurs à outrance. Par ailleurs, la vie des Américains gravite principalement autour du foyer familial, qu’ils ont pour habitude d’entretenir eux-mêmes leurs maisons, prennent en charge les petits travaux nécessaires comme tondre le gazon, réparer le toit… Aux Etats-Unis, les activités caritatives tiennent également une place importante.

En ce qui concerne la vie au quotidien, les Américains font tout pour se faciliter la vie. Ce qui explique d’ailleurs pourquoi toutes les maisons américaines sont bien équipées, notamment en appareils électroménagers, machine à laver… le nécessaire pour faciliter les tâches ménagères. S’adapter, c’est également apprendre à manger à l’américaine. Se faire livrer des repas est une grande habitude aux Etats-Unis, mais les Américains aiment aussi cuisiner. Le petit déjeuner se compose par exemple essentiellement de Pancake, un plat traditionnel du Nord du pays. Pour avoir une idée des menus américains,  le repas de Thanksgiving est une référence. Durant cette fête, les Américains ont la tradition de concocter un met à base de dinde, notamment de la dinde farcie, accompagnée d’une purée de patates douces, d’une soupe à la citrouille et de la fameuse « pumkin pie », la tarde à la citrouille.

Assimiler pour mieux évoluer

Une chose qu’il faut comprendre également lorsque vous décidez de vivre à l’étranger, c’est qu’il est important de passer par une phase d’assimilation. En effet, adopter le mode de vie américain est essentiel pour réussir son intégration. Il faut noter par exemple que les Américains ont le sens de l’accueil. Autrement dit, vous ne devez pas hésitez à entrer en contact avec les autres, que ce soit pour demander votre chemin ou juste saluer une personne dans l’ascenseur. Autre point important, aux USA le patriotisme est omniprésent, d’où la présence du drapeau américain un peu partout. C’est donc tout ce qu’il y a de plus naturel que les Américains accordent une grande importance à la fête nationale du 14 juillet.

Contrairement aux idées reçues, les Américains ont un réel respect pour les personnes âgées et celles présentant un handicap physique, voire mental. Il ne faut donc pas hésiter à céder sa place dans les transports publics à ces personnes, ou tout simplement aider une personne dans le besoin. Ce type de comportement doit alors devenir un automatisme si vous souhaitez réellement vous épanouir dans ce pays. Par ailleurs, les Américains ne voient pas l’argent comme un sujet tabou. Ne vous étonnez donc pas de les voir parler librement du prix de leurs chaussures, de leurs loisirs ou tout simplement de leur revenu.

Faire de la différence un atout

Que vous partiez vivre aux Etats-Unis suite à une mutation ou que vous y allez pour vivre l’aventure de votre vie, le secret d’une vie à l’américaine réussie réside également dans la capacité de chacun à faire de sa différence un atout. Il est clair que la nature humaine veut que la méfiance soit de mise par rapport aux inconnus et aux étrangers en général. Mais voilà, malgré la différence de culture, de langue et de mode de vie, se fondre dans la masse est la meilleure façon de s’épanouir dans un pays étranger. Pour ce faire, rien de tel que les échanges et le partage. Parce que les Américains sont de nature accueillante et chaleureuse, montrez-vous accessible aux autres et n’hésitez pas à aller au contact d’autrui.

Pour créer des liens avec les locaux, vous pouvez également leur faire découvrir la culture française. Il faut savoir en effet que les Américains sont de nature curieuse. Vous pouvez leur faire découvrir les meilleurs aspects de la culture française, comme les plats traditionnels en sachant que les Américains sont particulièrement friands de la bonne cuisine. Vous pouvez également leur faire découvrir l’hospitalité française en invitant des collègues de travail ou encore des voisins à une soirée apéro. C’est l’occasion de leur faire déguster le vin français qui fait partie intégrante de la culture française. En d’autres termes, réussir sa vie à l’étranger c’est s’adapter à de nouvelles habitudes, sans perdre de vue sa culture. Vous respectez ainsi la culture américaine, et faites en sorte que les locaux acceptent également la vôtre, facilitant ainsi votre intégration dans la société.

Comment atteindre la réussite sans subir la critique ?

Dans un monde parfait, chaque individu pourrait se spécialiser dans son domaine de prédilection, proposer ses services, en tirer des bénéfices et être reconnu pour son professionnalisme.

C’est presque une réalité.

Ce qui manque ? L’empathie. La réussite d’autrui n’est pas toujours satisfaisante. Elle est plutôt gênante. Car on l’envie. On la jalouse.

Le regard de l’autre est toujours présent. Qu’on le veuille ou non. Alors la question est la suivante : peut-on vraiment atteindre la réussite sans subir la critique ?

Honnêteté et transparence, les armes de la reconnaissance

S’il y a bien une vérité incontestable dans notre société, c’est qu’il est impossible de plaire à tout le monde. À un moment ou à un autre, tu seras critiqué. Et c’est d’autant plus vrai à mesure que tu grimpes l’échelle sociale.

Ce qui compte au final, c’est l’image que tu perçois de toi. Et pour améliorer cette dernière, il convient de faire les choses dans les règles. En suivant lois et valeurs de l’environnement dans lequel tu évolues, tu démontreras une grande adaptabilité.

Une capacité à utiliser les mêmes armes que le commun des mortels pour construire ta réussite. Au final, atteindre la réussite sans subir la critique est impossible, mais ce que tu peux faire, c’est détruire les fondements de ces jugements.

En t’appuyant sur l’honnêteté et la transparence. Qui mettront en évidence que les critiques ne sont que le fruit d’une jalousie mal placée.

La notion d’injustice est partout présente autour de nous

L’être humain réagit toujours à l’injustice. Lorsqu’on voit un grand patron fermer une entreprise et mettre au chômage des milliers de salariés alors qu’il empoche un parachute doré qui le mettra à l’abri jusqu’à la fin de sa vie, on veut réagir.

C’est naturel. À côté de cela, les gens qui te critiquent vivent eux aussi dans l’injustice. Ils ont une voix qu’ils peuvent utiliser, exprimer. C’est loin d’être le cas de tout le monde sur cette planète.

Ce qui importe le plus, c’est d’être juste. Envers toi-même. Et tous les gens qui sont touchés de près ou de loin par ton succès. La critique, elle est incontournable. Et l’essentiel, c’est d’en prendre conscience et d’être inattaquable sur les points les plus sensibles.

Tu devras toujours défendre tes idées. Et c’est aussi comme cela qu’on grandit en tant qu’Homme.

Quels sont les conseils pour réussir qu’il faut ABSOLUMENT suivre ?

Tout le monde veut connaître le succès. Et dans ce cadre, bénéficier d’une base solide. S’approprier les  conseils  pour réussir qui fonctionnent le mieux. Qui ont fait leur preuve. Tu sais que j’en donne énormément, dans le monde entier.

Mais attention, avant de lire et d’appliquer, tu dois te remettre en question : car il n’existe aucune formule magique. C’est toujours toi qui est responsable de tes actes et qui doit entrer en action.

Rester humble et toujours vouloir apprendre

La pire des choses qui puisse t’arriver, c’est de stagner. C’est de considérer tes objectifs comme impossibles à atteindre et / ou te contenter de peu, quand tu peux faire beaucoup, beaucoup mieux.

Et cela est toujours valable. Pour toi comme pour moi. Nous sommes des êtres d’évolution. D’apprentissage. Il y a toujours un défi à relever. Toujours un challenge qui nous attend. Toujours une leçon à retenir pour grandir.

Les conseils pour réussir qui fonctionnent vraiment prennent toujours cela en compte. Le plus important, c’est d’avoir le bon état d’esprit. De rester humble. Quelle que soit la situation. Et de comprendre qu’on tire quelque chose de chaque expérience que nous faisons.

La vie est en mouvement… et toi aussi !

Ce qu’il faut retenir -si tu ne devais retenir qu’une seule chose- c’est que la vérité d’un jour n’est pas celle du lendemain. Une épreuve est formatrice. Et si tu rencontres l’échec, tu devrais t’en satisfaire.

Car cela va te permettre de mettre en relief les outils de la réussite. Te former. T’enrichir. Te donner les clés de l’amélioration. La vie est en perpétuel mouvement. Chaque choix que tu fais peut changer ton existence.

Et les opportunités de faire de nouveaux choix se présentent chaque jour, en nombres inqualifiables. Ta situation n’est jamais figée. Sachant cela, il te revient de faire de ton mieux pour viser des objectifs porteurs, importants.

Aussi bien au niveau professionnel que relationnel ou spirituel. C’est comme cela que tu atteindras ce qu’est vraiment, la réussite !

Comment réussir à l’étranger ?

Tu as peut-être dans un coin de la tête l’idée d’aller t’installer ailleurs. De te frotter à une autre culture. Une autre population. Un autre rythme de vie.

À notre époque, ce genre de désir est devenu totalement réalisable. La mobilité géographique nous permet d’être plus nomades que jamais. De trouver les endroits qui nous correspondent. Où nous épanouir.

Ceci étant dit, l’installation dans un autre pays ne se fait pas non plus en un coup de baguette magique. Il faut y mettre du sien.

Surtout si on veut vraiment y réussir sa vie. Alors quelles sont les prérogatives ? Les musts pour justement surfer sur la vague du succès ?

Pour réussir à l’étranger, il faut savoir où l’on met les pieds

L’organisation, c’est le maître mot quand il s’agit de se fixer des objectifs et de déterminer la route à suivre, les efforts à faire pour les atteindre. Ca, tu le sais déjà.

Le problème avec des velléités de départ à l’étranger, c’est que l’excitation et les préjugés prennent parfois le pas sur l’effective préparation.

Combien sont venus ici, aux États-Unis pensant y trouver un Eldorado et se sont finalement retrouvés dans une situation précaire ? N’écoute pas tout ce qu’on te dis. Fais toi ta propre opinion.

Et viens sur le terrain, découvrir par toi-même avant de tout abandonner et de partir à l’aventure sans certitudes.

Planifier chacun des détails et connaître le système pour s’implanter et réussir à l’étranger

Si tu veux réussir à l’étranger, il te faut un plan de bataille donc, et une certaine connaissance des instances et des systèmes que tu vas rencontrer.

Il faut être certain qu’il existe des débouchés pour ton activité. Que tu pourras exercer sans difficultés.

En outre, l’implication sera décisive. Pour réussir, il faut mettre les mains dans le cambouis.

Apprendre la langue. Interagir avec la population locale. Ne pas essayer d’imposer sa culture mais au contraire, s’inspirer des traditions présentes.

Les clés de ton succès sont simples : une vraie volonté d’évoluer, de t’enrichir sur tous les points et un travail en amont pour t’assurer que ton objectif correspond à ton environnement (ce qui suppose des recherches administratives, matérielles, organisationnelles…)

Es-tu prêt pour le grand départ ?

 Comment réussir sans difficultés ?

Voilà peut-être une question qui trotte dans un coin de ta tête. Comment réussir sans difficultés ?

Comment éviter les obstacles, s’assurer d’un succès certain, avant même de commencer l’aventure.

Une question à laquelle je vais répondre dans cet article. Qui va certainement changer beaucoup de choses pour toi.

Mais es-tu prêt à accueillir des informations d’une telle valeur ? Es-tu prêt à radicalement changer ton existence ?

Un jour, on inventera la téléportation… mais pour l’instant, tu dois couvrir la distance par toi-même

Je crois que cette phrase résume pas mal de choses. Elle résume en tout cas une idée, que tu ne dois jamais oublier : ce qui compte, ce n’est pas la destination. C’est le voyage.

Ce qui donne du sens au succès, ce sont les difficultés surpassées. Les efforts effectués. Les enseignements appris alors qu’on se battait justement pour atteindre ses rêves.

Le sentiment de fierté, rien ne le remplace. Et crois-moi, obtenir quelque chose qu’on ne mérite pas, cela finit par peser sur l’individu. Tu ne veux pas vivre avec ce poids… Car il ne te formera pas. Il ne te donnera pas de prestance.

Ce qui importe dans une vie, c’est l’expérience. Bonne ou mauvaise d’ailleurs.

Réussir sans difficultés, c’est renier qui tu es

Si tu es ici, c’est quelque part que tu es un adepte du développement personnel. Que tu cherches les moyens de t’améliorer, de construire une vie épanouissante, mais une vie qui te ressemble.

Et bien c’est dans la difficulté, dans l’adversité qu’on révèle vraiment notre vraie nature. Échapper aux épreuves c’est passer à côté de ce qui te rend fort. De ce qui te donne de la valeur.

Le respect s’acquiert grâce à la pratique et la démonstration d’un certain savoir-faire. Les gens qui obtiennent tout ce qu’ils veulent sans lever le petit doigt ne sont jamais des exemples. Des vrais leaders.

Ta sueur, c’est une récompense. Une preuve de ce que tu es prêt à donner au monde qui t’entoure. Et c’est la seule manière de prouver quelle personne tu es et ce que tu vaux.

Alors es-tu sûr de vraiment vouloir réussir sans difficultés ?

Comment réussir sa vie à l’étranger : une question de mentalité ?

Quand on aborde le terrain de la migration, on a souvent une image bien arrêtée. On voit face à nous le mythe du self-made man.

Parti sans rien faire fortune dans un autre pays. Et pour les européens, disons le franchement, ce pays, c’est très souvent les États-Unis.

Le « pays des opportunités ». Et la première chose à laquelle on s’interesse, c’est donc la fameuse Green Card et ses conditions d’obtention.

Mais pour réussir sa vie à l’étranger, il faut plus qu’un simple déplacement ou que le regroupement de conditions administratives. Il faut un véritable état d’esprit positif.

Que veux tu faire et pourquoi la-bas ?

Si tu as un pojet ficelé, alors suis-le. Prends ton envol. Accomplis ta destinée. Mais je veux vraiment que tu te demandes pourquoi ta cible est un pays étranger.

Cette réflexion va t’amener sur la piste de qui tu es et ce que tu cherches vraiment.

Si tu cherches à fuir des problèmes, alors il te sera difficile de réussir loin de chez toi. Parce que d’entrée de jeu, ton état d’esprit n’est pas focalisé sur le plus important. Il est basé sur l’échec.

Le constat d’incapacité. Et le manque de courage (NB : je parle de problèmes financiers, relationnels… et pas géopolitiques).

Une implication de tous les instants

Pour réussir sa vie à l’étranger, il faut s’adapter. S’intégrer dans une société qui n’a pas les mêmes valeurs, les mêmes ressources, les mêmes lois que celui dont on vient. Tu dois garder ton identité, mais ne pas refuser d’évoluer.

Si tu regardes bien, tous les exemples de réussite dans des pays étrangers ont assimilé cela. Ces gens ont fait les efforts nécessaires pour apprendre la langue, la culture, les règles sociales du pays en question. Arnold Schwarzenegger en est une preuve vivante.

Pour réussir à l’étranger, comme partout ailleurs, la question la plus importante tourne autour de tes objectifs.

Quels son-ils ? Comment leur donneras-tu corps ? L’aspect recherches et démarches est important pour stabiliser ton projet. Et finalement vivre le rêve que tu construis pas à pas !

 Comment utiliser ses faiblesses pour réussir sa vie ?

Le titre peut sans doute laisser perplexe… surtout si tu es dans la peur, dans la vision rédhibitoire de l’échec. Et clairement, ce ne sont pas les médias ou les grands penseurs de notre monde qui émaillent ton quotidien de préjugés et d’idées préfabriquées qui vont t’aider à faire évoluer ta vision des choses.

Tu es tous les jours exposé au culte de la productivité. Au besoin de faire mieux. D’être dans la compétition. D’être meilleur que ton voisin. On t’apprend à haïr l’échec. Mais aussi soyons francs, à détester celui qui connait la réussite.

Ce que je te propose aujourd’hui, c’est d’abandonner cette vision obsolète qui ne pourra jamais te rendre heureux. Qui reflète une mentalité basée sur le manque et finalement totalement contraire et néfaste à ton développement personnel.

Non, nous, nous allons voir comment utiliser ses faiblesses pour réussir sa vie. Voilà qui me parait bien plus enrichissant.

L’échec est LE professeur dont tu as besoin pour changer ta vie et atteindre la réussite

De nos jours, on ne s’intéresse plus qu’aux résultats et à rien d’autre. On voit de grandes entreprises qui font des millions de chiffre d’affaires et on se dit qu’en copiant leur modèle économique, on pourra reproduire le schéma du succès.

Mais on oublie une chose fondamentale. À là tête de ces structures se trouvent des hommes. Qui ont lancé des projets importants. Pris des risques. Et qui très souvent, ont connu nombre d’échecs avant de réussir.

Ces échecs leur ont permis de mettre en valeur leurs forces mais aussi et surtout leur faiblesses. Ce qui par définition, est une chose très positive. Puisque ce phénomène permet de cerner exactement quels domaines sont à travailler, en priorité.

Au début de ton ascension, tu dois te focaliser sur tes qualités premières. Sur les terrains où tu excelles. Et puis petit à petit, quel que soit ton projet, tu pourras dégager du temps, fruit de ton expertise et de ta capacité à maitriser ton énergie.

Ce temps, tu vas pouvoir l’utiliser pour sortir de ta zone de confort. Pour apprendre. Pour regarder tes faiblesses droit dans les yeux et t’atteler à les minimiser. En te formant. En allant sur le terrain. En relevant de nouveaux défis.

Alors oui, tes lacunes sont une chance. Oui, on peut utiliser ses faiblesses pour réussir sa vie !

Utiliser ses faiblesses pour réussir sa vie : l’humilité est gage de succès

Les gens qui réussissent, et je parle surtout de ceux qui se sont construits seuls, sans matelas confortable et ressources financières illimitées, ont toujours ce désir d’apprentissage. Arriver au top, ce n’est pas le plus dur. Le plus dur, c’est d’y rester.

Et sans humilité, c’est très compliqué. Sans avoir cette envie d’apporter sa pierre à l’édifice de l’évolution de la société, sans avoir cette envie de mettre le doigt sur ses faiblesses, on n’avance pas. C’est une certitude.

Connaitre ses faiblesses, c’est mieux se connaître. C’est aussi remettre en cause sa toute puissance (ce sentiment d’invincibilité qu’on peut avoir quand tout nous sourit) et finalement, c’est garder les pieds sur terre.

Être honnête envers soi-même permet d’éviter l’égoïsme exacerbé. Et de reconnaitre la valeur de chacun. Car en vérité, chaque personne que tu rencontres est susceptible de t’apporter quelque chose. D’enrichir tes connaissances. Ton savoir. De t’apporter un point de vue qui peut ouvrir des nouvelles perspectives en toi.

Alors oui, je le répète, on peut utiliser ses faiblesses pour réussir sa vie. C’est quelque chose que tu devrais faire. C’est quelque chose que nous devrions tous faire. Car nous ne sommes qu’humains. Et des faiblesses, nous avons tous.