10 commandements pour être heureux au travail

Bien que la vie professionnelle ne soit pas rose tous les jours, nous reconnaissons tous que le travail occupe une place importante dans notre quotidien et nos vies en général. Lorsque votre métier vous plaît et vous motive, il se révèle être une véritable source d’épanouissement. Mais voilà, avec le stress, la lassitude ou la perte de motivation, nombreux sont ceux ne parvenant pas à être heureux au travail. Est-ce qu’il faut aimer votre travail pour être heureux ? Comment acquérir la motivation nécessaire pour s’épanouir au travail ? Comme quoi, un temps de réflexion s’impose si vous souhaitez être un travailleur comblé. Pour vous aider dans cette démarche, voici le mode d’emploi pour s’épanouir au travail.

Le lien entre le bonheur et le travail vous trouverez

heureux_travailQuel que soit votre domaine d’activité, vous devez garder en tête que l’épanouissement au travail n’est pas caractéristique à ceux parvenus à vivre de leur passion. Autrement dit, peu importe votre métier, il n’en tient qu’à vous de trouver le lien entre votre travail et votre bonheur. Si pour certains, le fait de gagner un petit salaire, mais être embauché dans une grosse boîte suffit à les combler, pour d’autres le bonheur au travail se résume à la reconnaissance de leur hiérarchie. Vous devez de ce fait contrôler vos envies au travail, de manière justement à donner du sens à votre métier. Si pour être heureux vous avez besoin d’être productif, alors faite le nécessaire pour être un salarié efficace. L’essentiel est d’avoir le contrôle sur vos envies au travail.

Aimer votre métier vous apprendrez

Entre la perte de sens, la peur de l’échec ou encore la quête de la perfection, les freins empêchant les salariés à se sentir heureux au travail sont multiples. Afin de déverrouiller ces blocages, diverses solutions s’offrent alors au travailleur. En premier lieu, pour être heureux en tant que salarié, il faut apprendre à aimer son emploi. Pour ce faire :

  • Associez à chacune de vos missions des attentes cachées, à savoir la reconnaissance de votre supérieur, une prime de production…
  • Concentrez-vous pleinement sur votre mission pour vous prouvez à vous-même que vous être capable de relever le défi, bien que le travail s’avère difficile
  • Envisagez une formation, un excellent moyen  d’enrichir votre travail pour le rendre d’autant plus intéressant à vos yeux. Vous relâchez ainsi la pression sur votre emploi tout en bénéficiant de nouvelles compétences.

La pression vous relâcherez

Il est clair que pour s’épanouir au travail, il est important de relâcher la pression. Si le stress est souvent considéré comme la principale cause du burn-out, il constitue un véritable moteur lorsque le salarié parvient à bien le canalisé. Concrètement, dans le cadre professionnel le stress est omniprésent. Toutefois, chacun doit être en mesure de le gérer à sa manière pour en faire un levier de motivation, de manière à parvenir à relever les défis, même les plus difficiles. Dans cette démarche, il est primordial d’identifier la source du malaise, un manque de ressources dans la réalisation d’une mission, des soucis relationnels avec ses collègues ou sa hiérarchie, etc. Focalisez ensuite votre énergie sur ce qui a du sens pour vous, sans chercher la perfection ni craindre de contrarier qui que ce soit, comme atteindre l’objectif que vous vous êtes fixé.

Du stress vous ferez un défi et non une menace

Le meilleur moyen de s’épanouir au travail c’est de faire du stress un défi, et non d’une menace. Il est clair que dans le cadre professionnel le stress est inévitable. Entre une réunion importante et une mission compliquée, les situations conduisant au stress sont omniprésentes. Aussi, votre bonheur repose sur votre capacité à considérer le stress comme un défi à relever, un challenge que vous devez relever. Dès lors que vous avez pu mener à bien votre mission malgré le stress, la satisfaction qui s’en découlera sera d’autant plus importante. De cette manière, vous relâchez la pression et entrainez votre cerveau à agir positivement en toutes circonstances.

Les sources de satisfaction vous multiplierez

Dans le domaine professionnel, le travailleur est rarement amené à effectuer des tâches uniquement passionnantes, bien au contraire. Malgré ces missions fastidieuses incontournables, le travailleur est cependant libre de s’organiser dans son travail, donc de dégager du temps pour lui. Pour s’épanouir au travail, il suffit alors de multiplier tant que possible les sources de satisfaction, comme s’investir dans des tâches plus intéressantes en planifiant par exemple plusieurs rendez-vous avec les clients, vous permettant justement de vous impliquer dans votre travail. Vous pouvez également faire en sorte de nouer des relations professionnelles agréables, notamment avec les collègues. Cela vous autorise d’une part à créer une ambiance de travail stimulante. D’autre part, vous retrouverez ainsi progressivement la motivation nécessaire dans votre travail, indispensable pour vous épanouir professionnellement.

La bonne humeur vous cultiverez

Vous l’aurez donc compris, l’épanouissement au travail commence par une bonne ambiance professionnelle. Mais voilà, vous devez absolument faire votre part des choses pour devenir un travailleur heureux. Aussi, vous devez savoir que la bonne humeur est à la clé du bonheur. Vous devez donc faire en sorte de favoriser tant que possible une bonne atmosphère de travail, à commencer par être courtois et agréable avec vos collègues. Vous instaurez ainsi une bonne entente avec vos collègues. Par ailleurs, votre bonne humeur repose également sur votre environnement de travail. Que ce soit un open space ou un bureau fermé, aménagez votre espace de travail de façon à être propice à la bonne humeur. Une photo de vos proches, une souris informatique originale, des stickers marrants sur votre ordinateur, etc.

De votre travail vous vous féliciterez

Un travailleur épanoui, c’est aussi un employé qui sait se féliciter de son travail. Pour être heureux au travail, vous ne devez pas attendre la reconnaissance de votre supérieur ou de vos collègues. Focalisez-vous sur les aspects positifs du travail que vous avez fourni, notamment le respect des délais pour la réalisation d’une mission ou encore des consignes imposées. Etre capable d’être fier de son travail, c’est être fier de soi. Cette satisfaction personnelle va jouer un rôle moteur dans votre travail, levier de motivation et donc d’efficacité. Sans vous en rendre compte, vous adoptez ainsi une attitude positive au travail, dans la mesure où vous prenez conscience de vos compétences en tant que salarié. Ce comportement ne passera pas inaperçu auprès de vos collègues ou encore vos supérieurs, qui vous accorderont davantage leur confiance et leur reconnaissance.

Smiling-happy-team-1000x550

Efficacité et épanouissement vous combinerez

En d’autres termes, l’épanouissement au travail repose en grande partie sur votre efficacité. Pourtant, beaucoup de salariés commettent l’erreur de penser que dans le milieu professionnel l’efficacité est individuelle. En effet, il faut comprendre que dans une entreprise, chaque travailleur joue un rôle important dans le développement de l’activité. Dès lors qu’un collègue fait preuve d’inefficacité, c’est objectif commun qui risque de ne pas être atteint. Autrement dit, pour être efficace et s’épanouir au travail, vous devez apprendre à pense en « nous ». Mettez vos talents au profit de vos collègues, et inversement. En effet, s’aidez les uns les autres est la base même de la réussite et de l’épanouissement professionnel. N’hésitez donc pas à partager vos expériences avec vos collègues, et n’ayez par peur de solliciter l’aide de ces derniers lorsque vous faites face à un blocage.

Vos faiblesses vous gèrerez

Pour s’épanouir au travail, il est aussi important d’accepter ce que vous êtes et de gérer de façon rationnelle vos faiblesses. Reconnaissez le fait que si vous êtes embauché à ce poste, c’est que vous disposez des compétences requises pour mener à bien les missions qui vous sont allouées. Vous n’avez donc pas à vous préoccuper du fait qu’un tel soit plus compétent que vous. Quel que soit votre domaine, il y aura toujours quelqu’un de plus compétent. Donc pourquoi vouloir chercher la perfection ? Le mieux que vous puissiez faire c’est de vous améliorer dans votre domaine à vous. Pour y parvenir, fixez-vous des étapes à franchir et cela de manière réaliste. Si votre point faible est la procrastination, alors imposez-vous une organisation que vous serez en mesure de respecter, comme démarrer avec les tâches les plus fastidieuses et poursuivre avec les missions que vous trouvez plus passionnantes.

La comparaison vous éviterez

Autre secret pour s’épanouir au travail, c’est d’éviter par-dessus tout de se comparer aux autres. Vous devez bien garder en tête que l’objectif de chacun, même dans le cadre professionnel, n’est pas le même. Si un collègue travaille pour gagner en expérience, un autre cherche avant tout la sécurité, tandis qu’un autre est en quête de richesse. Donc pour éviter toute comparaison avec vos collègues, définissez quel est votre objectif dans votre travail. Il vous sera ainsi plus facile d’évoluer dans le cadre professionnel, et ainsi focaliser toute votre énergie sur votre objectif principal. Vous pouvez ensuite vous concentrer sur vos objectifs secondaires, comme atteindre les objectifs fixés par votre employeur, respecter les délais dans vos différentes missions, etc.